La fille qui avait deux ombres de Sigrid Baffert

la fille qui avait deux ombres de BaffertRésumé :

Chaque matin, au réveil, Élisa s’attend à retrouver la maison à l’envers, les meubles déplacés, les placards chahutés ou encore la baignoire remplie à ras bord, comme c’est arrivé la nuit dernière. Pour Élisa, c’est sa grand-mère Rose qui est responsable de ce grand bazar. Car Rose fait des choses absurdes depuis quelque temps, comme ce rendez-vous pris chez un chirurgien esthétique pour changer de tête. À son âge ! Est-ce qu’elle ne serait pas plutôt en train de la perdre ? Obsédée par cette idée, Élisa se met à faire des rêves étranges, à ressentir des sensations bizarres. Elle est hantée par une ombre. Une ombre de trop. Alors, qui est la plus perturbée dans cette histoire, Rose ou Élisa ?

Mon avis :

Élisa, une jeune collégienne, vit avec ses parents et ses grand-parents. Chez eux, c’est un peu rock-and-roll, la cohabitation entre les deux générations entraîne des tensions. En effet, depuis quelques temps, Rose, la grand-mère d’Élisa, veut consulter un chirurgien esthétique pour se refaire le portrait. Élisa et ses proches trouvent cette lubie complètement absurde. Mais, alors qu’Élisa croit que Rose a perdu la tête, la jeune fille se met à faire des rêves étranges et des crises de somnambulisme. Élisa va alors tenter de découvrir les secrets qui se cache derrière la famille sicilienne de Rose, car elle est sûre que ce secret est à l’origine de ses cauchemars…

Je viens juste de terminer ce bouquin et cette lecture était vraiment intrigante. Au départ, je comptais lire ce livre car le synopsis m’a déconcertée. Mais, au fur et à mesure des pages, j’ai été saisie par l’histoire.

L’héroïne, Élisa, était un peu trop têtue, mais j’ai aimé faire partie de son quotidien. Rose est mon personnage préféré, nous la voyons tourmentée par son passée. Par exemple, quand elle est arrivée en France de Sicile, elle a tout fait pour s’intégrer et oublier ses origines, suite à un douloureux passé. J’ai  alors souffert avec elle quand j’ai su ce qui s’était produit.  Élisa va entrevoir une autre Rose.

Morante, la prof d’italien d’Élisa a beaucoup aidé à traduire des lettres italiennes en langue française. Fabio était aussi un brave gars.

J’ai aimé la manière de décrire de l’auteure. J’ai trouvé qu’elle avait un bon style. Ce livre était donc agréable à lire, même si j’ai trouvé que l’histoire traînait un peu en longueur par moment. Le bouquin n’est donc pas exceptionnel mais vaut la peine d’être lu.

Ma note : 14.5/20.

Lisez ce livre si….. vous aimez les histoires de famille et l’Italie.

Laissez tomber ce livre si….. vous détestez les secrets de familles et les intrigues qui tournent autour.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s