J’étais là de Gayle Forman

j'étais làRésumé :

Cody a dix-huit ans. Elle n’a pas de père, mais une mère barmaid constamment en mini-jupe, et un avenir pas très rose depuis qu’elle a été recalée de la high school de Seattle qui aurait pu lui permettre de quitter enfin son « Shitburg » natal.

Mais tout empire le jour où Meg, sa meilleure amie, sa sœur de cœur, se suicide après avoir avalé une dose massive de poison dans un motel anonyme, non loin de la fameuse high school où elle, brillante boursière, avait été acceptée.

Lorsque les parents de Meg demandent à Cody d’aller récupérer les affaires de leur fille, celle-ci s’embarque pour Seattle, avec la ferme intention d’en savoir plus sur le geste de son amie.

Mon avis :

Cody, une jeune femme de 18 ans voit sa vie basculer. En effet, sa meilleure amie s’est suicidée. Cody ne comprend pas pourquoi Meg a fait ça. La jeune demoiselle, dévastée de chagrin, enquête alors sur les raisons de sa mort. Par ailleurs, les parents de Meg lui ont demandé de chercher les affaires de cette dernière dans le campus de Seattle. Cody va alors découvrir l’environnement dans lequel Meg vivait et les personnes qu’elle fréquentait.

La couverture m’a tout de suite attirée. Je me suis dit que ce livre devait être formidable, et qu’il devait raconter une très belle histoire d’amitié. Mais je fus très déçue. Je ne m’attendais pas du tout à ça. J’ai trouvé ce livre plat, sans relief. L’histoire était très bien inventée, mais je n’ai pas du tout accroché. Il y a plusieurs raisons à ce manque d’intérêt :

Cody, l’héroïne ne m’a pas plu. Je n’ai pas du tout apprécié sa personnalité. Elle était un peu fade, sans caractère. Nous nous rendons compte qu’elle ne sait pas grand chose de Meg, qui est pourtant son âme sœur.

De son côté, Meg est très mystérieuse, et Cody ne s’intéresse pas vraiment à elle. Tout ce qu’elle veut, c’est comprendre le suicide de son amie pour pouvoir passer à autre chose. Quand je l’ai compris, la lecture m’a parue plus ennuyeuse.

Meg a caché tellement de secrets à Cody, que c’en est presque comique. Comment prétendre avoir une amie si on ne lui dit rien ? Du coup, j’ai presque éprouvé de la pitié pour Cody.

Une lecture que je n’ai pas trop aimé, et qui n’est pas du tout émouvante.

Ma note : 12/20.

Lisez ce livre si….. vous n’avez pas peur d’être déçue et que vous aimez les enquêtes et les histoires d’amitiés qui finissent mal.

Laissez tomber ce livre si….. vous vous attendez à retrouver une lecture à la hauteur de treize raisons de Jay Asher.

Publicités

3 commentaires sur “J’étais là de Gayle Forman

  1. thebookshelf dit :

    Je l’ai lu et comme toi je l’ai trouver assez ennuyant. J’ai eu l’impression qu’aucune complicité n’avait jamais exister entre les deux amies, s’en était presque Affligeant. Ça n’a pas non plus été une lecture désagréable mais elle m’a déçue.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s