Au bout du rêve de Sarah Dessen

 au bout du rêveRésumé :

Matthew Biscoe, avec ses yeux verts et ses longues dreads brunes, a tout d’un séducteur. Catlin, 16 ans, tombe immédiatement sous son charme. À ses côtés, elle peut enfin être qui elle veut, et pas seulement l’ombre de sa grande sœur Cass. Qu’importe si l’univers de drogues et de violence de son petit ami ne ressemble pas au sien…

Catlin vit comme dans un rêve. Pourtant, quand il se met à la brutaliser, elle se rend compte qu’elle est déjà trop impliquée dans la relation. Aidée de ses amis et de sa famille, Catlin devra faire preuve d’un grand courage… et sortira grandie de cette expérience bouleversante.

Mon avis :

Un matin, lorsqu’elle se réveille, Catlin découvre que sa sœur aînée a fugué. Son cœur se brise, elle ne comprend pas pourquoi Cass est partie si brutalement sans rien dire à personne. Sa mère fait alors une dépression et pleure tout le temps. L’ambiance à la maison devient vite irrespirable. C’est pourquoi Catlin, quand elle rencontre Matthew, se laisse tomber sous son charme. Au début, Catlin retrouve le goût à la vie. Mais plus leur relation dure, plus l’héroïne se sent mal : son petit- ami la violente. Elle va essayer alors de sortir du trou dans lequel elle est tombée, mais le temps qu’elle prenne conscience de la situation, il est déjà trop tard.

Quand j’ai lu ce livre, je ne ne savais pas qu’il traitait de la violence, ce qui explique mon agréable surprise. Le roman fait prendre conscience de la maltraitance physique et psychologique. La lecture est juste, véridique et poignante.

« Je ne pouvais rien dire à personne. Parce que, tant que je ne  formulais pas mon malheur à haute voix, il n’existait pas. »

Le personnage principal, Catlin m’a émue. Elle n’est pas une fille courageuse et forte comme les héroïnes habituelles, elle est plutôt douce et sensible. Malgré tout, elle a du mérite à revendre. Je me suis vite attachée à son personnage, que j’ai trouvé unique et beau.

Matthew, par contre, est violent et méchant. Je l’ai détesté, il n’est vraiment pas stable et croit que frapper Catlin va arranger tous ses problèmes. Au début, ce personnage était vraiment gentil, je n’ai pas compris comment ça pouvait dégénérer.

Cass, la sœur aînée, n’apparaît pas souvent dans le roman, mais elle est quand même culottée d’abandonner sa famille. C’est seulement à la fin de l’histoire qu’elle s’explique, et là, je l’ai comprise.

La fin m’a parue ahurissante, j’y ai pensé des heures et des heures. Le dénouement est vraiment la partie la plus émouvante du livre. Je ne sais pas trop comment expliquer : à ce moment là, nous nous rendons vraiment compte de l’état d’esprit de Catlin, et c’en est presque pathétique. Cependant, j’ai souffert avec elle et l’ai soutenue, même si par moments j’avais envie de la secouer pour l’inciter à arrêter cette relation qui la détruit à petit feu.

Un roman captivant et riche en émotions.

Ma note : 17,5/20.

Lisez ce livre si….. vous aimez les histoires poignantes et réalistes.

Laissez tomber ce livre si….. vous ne supportez pas les lectures qui plombent le moral et que vous n’aimez pas les héroïnes au  cœur d’artichaut.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s