Rebecca Kean, tome 5 : L’armée des âmes de Cassandra O’Donnell

rebecca kean tome 5 l'armée des âmes_Résumé :

Ah les joies de la famille… les flambées de vampires, les batailles sanglantes, les coups de fouet, les séances de torture ludiques, les joyeux exorcismes… tous ces petits bonheurs simples me reviennent à l’esprit depuis que grand-mère et les Vikaris m’ont retrouvée et ont débarqué en ville dans l’intention évidente de me liquider… Nostalgie, quand tu nous tiens…

Mon avis :

Dans cet avant-dernier tome, Rebecca reçoit la visite de sa grand-mère et de ses chères amies Vikaris ! En effet, ces dernières l’ont retrouvée et sont bien décidées à lui faire payer sa trahison ! Autant dire que cela s’annonce mal pour l’héroïne ! Par ailleurs, une puissante et dangereuse créature surnaturelle rôde dans le Vermont, elle fait de nombreuses victimes. Rebecca a alors du pain sur la planche et doit tout faire pour rester en vie et démasquer le tueur !

Ce tome, malgré des longueurs, est très intéressant. En effet, ce roman est celui où Rebecca échappe le plus souvent à la mort. Même si elle n’est pas autant blessée qu’Anita Blake, elle n’en est pas loin !

Les moments passés avec sa grand-mère, Clotilde et Madeleine (les Vikaris qui l’accompagnent) sont très atypiques et agréables à lire. Je me suis alors rendue compte que Rebecca est très différente de ses sœurs de clan. La description qu’elle fait de ses semblables est vraie, et c’est terrifiant ! Moi qui ai toujours voulu rencontrer des Vikaris pour voir leur manière d’être, je suis servie ! Ce côté de l’histoire m’a vraiment plu. J’ai mieux compris de qui l’héroïne tenait son caractère !

« Rien de tel pour gagner le respect de grand-mère que de savoir tuer avec classe et délectation. »

« Et ben voilà… Qu’est-ce que je disais ?
Vous avez déjà vu les vieux westerns ? Ces films où les héros avancent seuls, le visage dur et l’oeil déterminé sur un chemin rempli de poussière sur un air d’harmonica ? Ouais eh ben là c’était un truc du genre mêlé avec un film-catastrophe. Version fin du monde. Les Vikaris avançaient et à chaque pas, la terre se fendait sous nos pieds, les arbres étaient déracinés et s’envolaient au loin et une immense tornade dont nous étions le centre faisait des ravages tout autour de nous.
— Vous trouvez pas que ça fait un peu too much comme entrée ? demandai-je en grimaçant.
Grand-mère me jeta un regard étonné.
— Non, pourquoi ?
— Pour rien, répondis-je tandis que des lianes géantes surgissaient du sous-sol et s’enroulaient autour de mes jambes. »

Rebecca est la même, toujours aussi drôle et coriace ! Léo, sa fille, prend de l’assurance, comme sa mère !! Nous en découvrons d’ailleurs plus sur ses dons hors du commun.
Raphaël n’est pas très présent, tout comme Bruce, ce qui m’a déçue​.
En outre, l’intrigue principale ne m’a pas enthousiasmée. Je ne l’ai pas du tout trouvée originale. Il y a certes beaucoup de mystères, mais j’ai préféré ceux qui traitaient des potineuses ou des muteurs (cf tome 3 et 4).
Quelques passages nous montre la vie de Léo. J’ai adoré la voir galérer avec ses amours, c’était génial, elle est​ vraiment attachante ! De plus, j’ai  trop aimé la scène avec elle, Ariel et trois louves. Ce passage est excellent, je ne vous en dis pas plus !
La fin du roman m’a agréablement surprise, même s’il y a beaucoup de questions sans réponses, ce qui m’a frustrée.
Un bon  tome qui nous laisse dans un énorme suspense, une relation houleuse que j’ai apprécié entre Rebecca et sa grand-mère. J’ai hâte de lire le prochain livre !

Ma note : 17/20.

Lisez ce livre si…. vous voulez en savoir plus sur Rebecca et que vous appréciez les bouquins où les méchants sont rusés et difficile à abattre.

Laissez tomber ce livre si…. vous ne pouvez pas supporter Rebecca et que vous ne ressentez aucune curiosité sur la famille de cette dernière.

 

Pour la critique du tome 4, voir ici.

Pour la critique du tome 6, voir ici.

Publicités

2 commentaires sur “Rebecca Kean, tome 5 : L’armée des âmes de Cassandra O’Donnell

  1. […] Pour la critique du tome 3, voir ici. Pour la critique du tome 5, voir ici. […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s