We are young de Cat Clarke

couv17729863Résumé :

Le soir même où la mère d’Evan épouse « Breakfast Tim », présentateur vedette de la radio locale, le tout nouveau demi-frère d’Evan, Lewis, est retrouvé inconscient et grièvement blessé. Il est l’unique rescapé d’un terrible accident de voiture. Une tempête médiatique se déchaîne alors et tous les doigts accusateurs sont pointés sur Lewis, jeune toxico solitaire. Tout le monde semble penser que l’accident est lié à une affaire de drogue, mais Evan n’y croit pas une seconde. Aidée par son père journaliste, Harry, elle se met en tête de découvrir ce qui s’est véritablement passé le soir de l’accident. À mesure qu’Evan creuse dans la vie des trois adolescents morts dans le crash, elle va lever le voile sur des vérités dérangeantes et sur un secret qui menace d’anéantir sa famille… ainsi que l’ensemble de la communauté.

Ce que j’en pense :

Evan
J’ai tout de suite su qu’Evan ne me plairait pas. Son attitude lors du mariage de sa mère avec le serveur au début du roman m’a montré qu’elle avait une personnalité hors du commun… Mais une personnalité que je n’ai pas du tout aimée. De plus, je ne me suis pas identifiée à son personnage : elle et moi sommes complètement différentes.

J’ai malgré tout essayé de la comprendre dans son deuil et je crois y être parvenue. Par exemple, son deuil de Karolina m’a touchée car dans un premier temps elle refuse de pleurer ; et, une fois qu’elle a ouvert son cœur, elle s’effondre. Son comportement dans ce cas-là m’a bouleversée.

Donc même si je n’ai pas eu d’affinités particulières avec Evan, ce n’est pas pour autant que je l’ai détestée, bien au contraire : son personnage reste quand même très intéressant et il pourrait plaire à d’autres lecteurs.
intrigue est secondaire mais c'est pas derangeant
L’auteure se concentre beaucoup plus sur les problèmes personnels d’Evan que sur l’accident. Mais ça ne m’a pas dérangée car la vie d’Evan est intéressante à suivre.

Par exemple j’ai beaucoup aimé sa relation avec son père Harry. Je les ai vu essayer de construire une relation père-fille tout au long du roman et ça m’a touchée. Je trouve qu’Harry, malgré ses erreurs, mérite le pardon d’Evan.

J’ai aussi apprécié le groupe de musique dont fait partie Evan et les membres de ce groupe. J’ai trouvé que ça ajoutait un peu de piment à l’histoire. D’ailleurs, le titre, We are young, est le titre d’une des compositions chantées par Evan. Je n’en dis pas plus pour laisser le suspens entier mais la signification est vraiment bien trouvée par Cat Clarke !

Mais en même temps je trouve dommage que l’accident n’occupe pas une place centrale : j’ai du coup moins été plongée dans l’enquête. Par ailleurs, j’aurai aimé connaître plus individuellement les victimes de l’accident… J’ai clairement l’impression d’être passée à côté de quelque chose d’essentiel.

En conclusion la lecture était agréable mais décevante dans un sens : d’habitude j’ai toujours des émotions en lisant un Cat Clarke (soit de l’admiration pour le talent de l’auteure, soit de la frustration) mais là ça n’a pas été le cas, l’histoire n’a pas éveillé de sentiments en particulier… Maintenant, j’ai Girlhood et Cruelles dans ma pal, le résumé m’avait beaucoup intriguée dans les deux cas. J’espère que ces romans seront à la hauteur de mes espérances !
Une bonne lecture sans plus

Et vous, vous connaissez ce livre ou l’auteure ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s