J’ai embrassé un zombie (et j’ai adoré), New Victoria : mini-chroniques

Hello chers lecteurs !

Ces derniers temps j’ai eu l’occasion de lire deux livres sur les zombies : J’ai embrassé un zombie (et j’ai adoré) d’Adam Selzer et le tome 1 de New Victoria de Lia Habel. Ces deux romans sont très différents entre eux, et pourtant ils ont tous les deux pour thème les zombies alors j’ai décidé de les regrouper dans cet article, histoire de faire d’une pierre deux coups. Au final, je n’ai pas eu de coup de cœur pour ces livres. Celui de Lia Habel m’a plus ou moins plu, mais celui d’Adam Selzer n’a pas été une lecture très agréable… Je vais commencer par la mini-chronique de J’ai embrassé un zombie (et j’ai adoré), de façon à garder le meilleur pour la fin ^^ (vous pouvez accéder au résumé des livres en question en cliquant sur la couverture).

J’ai embrassé un zombie (et j’ai adoré) d’Adam Selzer

j-ai-embrasse-un-zombie-et-j-ai-adore

(J’ai lu ce livre il y a quelques mois déjà, et vu que j’avais commencé à écrire une chronique, je l’ai terminée aujourd’hui pour pouvoir vous en parler.)

Cette lecture ne m’a pas du tout plu. Tout d’abord, le mélange entre le réel et le surnaturel m’a laissée assez sceptique. Alley vit une vie d’ado normale, mais fréquente les morts sans aucun problème. Ça ne me convainc absolument pas, d’autant plus que l’auteur a trop enjolivé, transformé les vampires et les zombies pour les faire paraître plus ou moins normaux. Par exemple, les vampires sont dépossédés de leur force et sont inoffensifs : j’aime que les créatures surnaturelles gardent leurs caractéristiques traditionnelles et je n’ai pas du tout aimé cette démystification.

Les personnages, eux, m’ont paru superficiels, notamment Alley. J’ai trouvé que celle-ci faisait preuve un humour assez lourd et sans intérêt. Son personnage est peu approfondi selon moi. Elle me fait un peu penser au personnage principal de Lovely Vicious : cette ado, à laquelle je n’ai pas réussi à m’attacher, est aussi froide, ne laissant personne l’atteindre et se protégeant derrière le sarcasme.

Ensuite comme je l’ai écrit dans le paragraphe précédent, la touche d’humour apposée par Adam Selzer ne m’a pas plu. Je sais que ce roman est étiqueté « comédie » mais je n’ai pas pu m’empêcher d’être agacée par ce manque de sérieux : celui-ci sied très mal au livre…

Donc, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas du tout accroché à ce livre.

Une lecture décevante qui ne m'a pas du tout pluPNG

New Victoria, tome 1 : New Victoria de Lia Habel

new-victoria,-tome-1

Je connais ce livre depuis longtemps, mais c’est la chronique de la Fée livresque (que vous pouvez lire ici) qui m’a donné envie de me plonger dans cette histoire. Son avis n’est pas vraiment positif, mais j’ai eu envie de découvrir par moi-même. Et, au final, même si ce n’est pas une lecture mémorable, ça reste un bon moment de passé. En effet, si ce premier tome ne m’a pas déçue comme celui d’Adam Selzer, il ne m’a pas éblouie non plus.

Premièrement, ce que j’ai adoré dans ce tome, c’est l’ambiance néo-victorienne. J’ai totalement été charmée par l’environnement dans lequel vivait Nora et l’histoire de son « pays ». Le seul point dérangeant dans cet univers, c’est le vouvoiement : j’ai trouvé que c’était de trop, surtout dans les relations entre amis et dans la famille. Mais, à part cela, Elisyan Fields m’a beaucoup plu, c’est typiquement le genre d’atmosphère que je recherchais dans ce roman. Cependant, l’univers savamment construit par l’auteure a été quelque peu gâché par l’arrivée des zombies. Je n’ai rien de particuliers contre ceux-ci, mais je n’ai pas trop aimé la représentation qui en a été faite. Dans ce roman, ils paraissaient humains, gentils, et tout le tralala. Je vois plus les zombies comme des monstres sanguinaires et cannibales, alors cette représentation faussée et subjective ne m’a pas trop emballée… Je ne voulais pas que le récit soit forcément gore, mais ça aurait été bien qu’il y ait quelques scènes morbides pour mieux s’immerger dans l’histoire et avoir quelques frissons.

Concernant les personnages, je n’ai trop rien de particulier à dire. Ils avaient des personnalités qui m’ont plu, mais j’ai trouvé qu’ils ne sortaient pas assez du lot par rapport aux autres personnages de steampunk et de dystopie, alors je n’ai réussi à m’attacher à eux que dans une certaine mesure. Mais il y a quand même le personnage de Michael Allister qui m’a intriguée à la fin du tome, car je n’ai pas totalement compris son comportement à l’égard de Nora et ce qu’il lui veut.

Mais les personnages typiques et les zombies ne m’ont pas empêchée d’apprécier ma lecture, surtout vers la seconde moitié du roman. En effet, celle-ci est pleine de rebondissements et de révélations ; j’ai été totalement accro.

Donc ce tome 1 a été une bonne lecture. Tout n’était pas parfait et il a manqué l’étincelle qui rendrait ce roman inoubliable, mais j’ai malgré tout passé un très bon moment avec Nora, Bram et Pamela.

Une très bonne lecture

Voilà pour ces deux mini-chroniques. Et vous, êtes-vous adeptes des livres de zombies ?

6 réflexions sur “J’ai embrassé un zombie (et j’ai adoré), New Victoria : mini-chroniques

  1. Pour New Victoria, je suis assez d’accord avec toi, même si heureusement pour moi les zoombies étaient gentils, car je crois que j’aurais encore moins apprécié ma lecture. En effet, je n’aime pas particulièrement les zoombies et je n’avais pas compris en achetant le livre de quoi ça allait parlé donc dans mon malheur, je suis contente d’être tombée sur un livre de zoombies plutôt gentil. Ce genre n’est vraiment pas pour moi, mais je suis ravie que ça a été une bonne lecture pour toi. 😀 Je trouve que c’est toujours sympa d’avoir un autre avis.
    Merci pour la petite référence 😀

    Aimé par 1 personne

    • C’est sûr que pour les gens comme toi qui n’accrochent pas spécialement aux zombies, il fallait mieux qu’ils soient gentils et pas trop effrayants 😉 Mais justement je trouve qu’à part l’aspect physique, s’ils deviennent gentils ils déshonorent leur nature. Mais ce n’est que mon point de vue et puis c’est pas sûr que j’aurais plus apprécié ma lecture si ça avait été plus gore !
      De rien 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s