Bilan livresque du mois de juin

Hello,

J’espère que vous allez bien ! Juin s’est terminé, c’est donc l’heure du bilan : j’ai lu quatre livres qui ont tous été de très bonnes lectures, alors je suis plutôt satisfaite :

Mes lectures de juin

La vie rêvée des chaussettes orphelines de Marie Vareille a été la surprise de ce mois de juin. Alice, le personnage principal, m’a beaucoup touchée, et c’est sa personnalité que je retiendrai le plus de ma lecture, avec ce projet insensé des personnages de réunir toutes les chaussettes orphelines du monde. L’histoire est vraiment touchante. Je vous invite à lire ma chronique si ce n’est déjà fait.

J’ai également écrit une chronique pour le tome 9,5 de la saga Journal d’une princesse de Meg Cabot, vous pouvez la retrouver ici. J’ai lu ce livre avec Laure et ce fut, comme toujours, un très bon moment de passé. Ce tome n’est pas mon préféré de la saga, mais l’histoire est assez distrayante !

Dans un registre complètement différent, La cantatrice chauve d’Eugène Ionesco a été l’occasion pour moi de découvrir encore un peu plus le théâtre de l’absurde. J’avais étudié celui-ci en fac de lettres, notamment en lisant l’auteur messin Bernard-Marie Koltès. La cantatrice chauve étant dans la bibliothèque de mon frère, je me suis dit que ce serait sympa de le lire. Et la lecture a été géniale : je suis restée perplexe plus d’une fois face aux jeux de mots et aux non-sens des dialogues, mais Ionesco a fait un coup de maître avec cette pièce, je trouve. C’est comme s’il voulait montrer que le langage et les mots étaient les seuls éléments qui reliaient les personnages à l’humanité. J’ai adoré cette idée, en grande littéraire que je suis. C’est une pièce assez simple et courte à lire, donc n’hésitez pas à la découvrir et à vous faire un avis dessus !

Le style d’écriture d’Outlander est tout aussi travaillé que celui de La cantatrice chauve, mais il n’est pas du tout le même. La plume de Diana Gabaldon est plus travaillée et m’a totalement conquise dans le second tome, Le Talisman. L’auteure prend le temps de nous expliquer les choses, de nous décrire les lieux, et le côté poétique de sa plume est très agréable à lire. Le livre est certes long (il fait plus de 900 pages) mais l’intrigue est tellement bien construite, les personnages sont tellement bien travaillés qu’on ne voit pas les pages défiler. C’est un livre qu’il faut lire quand on a du temps devant soi, et dont il faut savourer chaque ligne. J’avais trouvé que le tome 1 comportait quelques longueurs, mais ce tome 2 m’a entièrement convaincue. Je pense lire le tome 3 durant les prochaines vacances d’été, et j’espère que la lecture me ravira tout autant.

Autres articles parus sur le blog

RDV Premières lignes : Outlander, tome 2 de Diana Gabaldon ; La cantatrice chauve d’Eugène Ionesco ; Le journal d’une princesse, tome 9,5 de Meg Cabot.

Voilà pour ce petit bilan. Et vous, avez-vous eu de belles lectures en juin ? Que lisez-vous actuellement ? Racontez-moi tout 🙂

3 réflexions sur “Bilan livresque du mois de juin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s