Journal d’une princesse, tome 5 : L’anniversaire de Meg Cabot

51hreg7byl._sy344_bo1204203200_ Résumé :

La vie semble sourire à Mia, à la fois lycéenne à New York et princesse héritière de Genovia, qui fête son quinzième anniversaire. Elle aime Michael, qui l’aime aussi. Elle va avoir un petit frère ou une petite sœur. Elle qui adore écrire, publie son premier article et son premier poème. Donc tout va bien ? Non ! Car Michael ne semble pas du tout décidé à aller au gala annuel de leur école où elle voudrait tant se rendre avec lui… Que va donc faire Mia ?

Ce que j’en pense :

J’ai relu ce tome 5 avec Laure du blog La cueillette d’une roussette. Si vous suivez mon blog depuis quelques temps, vous n’êtes pas sans savoir que nous adorons toutes les deux cette saga de Meg Cabot, et prenons beaucoup de plaisir à la relire. Ce tome-ci ne fait pas exception à la règle : c’était génial de retrouver Mia et ses amis.

Une totale redécouverte

Je ne me souvenais plus du tout de ce qu’il se passait dans ce tome. J’avais un souvenir plutôt précis des événements des tomes précédents lorsque je les avais relus mais, pour ce livre 5, c’était le trou noir. L’histoire n’avait pas dû beaucoup me marquer, à l’époque !

On retrouve Mia quelques mois après le tome 4. Je précise d’ailleurs qu’il y a une petite histoire qui s’insère entre les tomes 4 et 5 (une sorte de hors-série), mais je ne l’ai pas lue. Bref, Mia va fêter ses quinze ans (c’est de là que vient le titre du roman, L’anniversaire), et on la suit dans son quotidien. Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce tome, c’est de retrouver Lilly et Boris. Une « intrigue » se développe autour de leurs personnages, et j’ai bien aimé qu’ils soient mis en avant. Je n’ai pas toujours approuvé les comportements de Lilly, mais en même temps j’ai aimé qu’elle ne soit pas que la meilleure amie gentille que Mia. Cela montre aussi que chacun a ses qualités et ses défauts, et chacun peut faire des erreurs. Je vais d’ailleurs me répéter par rapport à mes chroniques des tomes précédents, mais la force de cette saga c’est justement que les personnages ne sont pas parfaits ; ils sont au contraire très réalistes et bien travaillés. Ainsi Lilly a des mauvais côtés, peut être assez condescendante envers Mia et Boris, mais elle a un cœur d’or et veut sans cesse aider son prochain. Elle va peut-être faire des erreurs, mais va en sortir grandie.

Ce tome marque également les débuts dans l’écriture de Mia. Et j’ai trouvé chouette de découvrir ses premiers papiers et son premier poème. Ca ajoutait une dimension supplémentaire à l’histoire, et j’ai bien envie de voir comment son talent va se développer dans les tomes suivants, car je ne me souviens pas de tous les détails. Par contre, je l’ai trouvée un peu pénible concernant le gala de l’école. Elle veut y aller avec Michael et est littéralement obsédée par cette idée. Elle en fait des tonnes, et va même jusqu’à dire que sa vie est ruinée si elle n’y va pas. J’ai trouvé ses réactions disproportionnées à la situation et c’était parfois agaçant. Mais il ne faut pas oublier que Mia n’a que 15 ans, et à cet âge on a souvent tendance à dramatiser et à tout remettre en question. Donc je suis passée outre, d’autant plus que l’histoire se lit avec une facilité déconcertante.

Un happy-end comme je les aime

Comme toujours avec cette auteure, nous avons eu droit à un happy end assez mignon. Mia finit par être heureuse et par s’autoréaliser, et c’est très plaisant à lire. En fait je trouve que Meg Cabot a un don pour écrire des fins qui mettent du baume au cœur. A chaque fois je sors de ma lecture avec le sourire et ça, ça n’a pas de prix 😉 Ce qui me fait également rire dans cette fin, c’est que tout part d’une mésaventure : la grand-mère de Mia provoque un incident diplomatique, et c’est à partir de là que tout s’enchaîne, que Lilly organise de grands coups médiatiques et que Mia s’autoréalise.

 

Donc, pour résumer, j’ai passé un moment mémorable avec Mia et ma copinaute Laure ! Ce tome 5 est aussi bon que les précédents, et on prend toujours autant de plaisir à voir Mia devenir adulte. Par contre, ne vous fiez pas au titre du livre, L’anniversaire : je trouve qu’il ne rend pas justice au roman. Certes il y a l’anniversaire de Mia, mais l’histoire ne tourne pas vraiment autour de ça, et très franchement, je ne sais pas quelle mouche a piqué les traducteurs de traduire Princess in pink par L’anniversaire (ça n’a rien à voir…). Pour ne pas rester sur une note négative, je vous invite à aller lire la chronique de Laure, qui se trouve juste ici !

Une excellente lecture

51wslbqtknl._sx349_bo1204203200_
Chronique du tome précédent : Une princesse dans son palais

 

51hm4swqrfl._sx349_bo1204203200_
Chronique du tome suivant : Rebelle et romantique

15 réflexions sur “Journal d’une princesse, tome 5 : L’anniversaire de Meg Cabot

  1. […] Mis à part ça et mes horaires effrénées de travail, je prends quelques minutes pour lire un petit peu dans la journée. Je voulais une lecture légère, pas prise de tête et surtout qui me fasse beaucoup de bien pour véritablement faire une pause avec les écrans et mon travail.Si vous avez suivi mes articles, vous savez que j’ai lu les 4 premiers tomes de la saga Journal d’une princesse de Meg Cabot, avec mon amie et blogueuse Cocomb3. Nous avons décidé de lire la suite ensemble et donc je vous partage ma chronique du tome 5 qui se nomme L’anniversaire. Vous pouvez retrouver son article juste ici. […]

    J’aime

  2. C’est vrai que le titre original de la saga n’a rien à voir avec celui en français. Je m’en suis rendue compte en publiant ma chronique, aucune logique 😂 En revanche, j’adore ta chronique !!! Je trouve qu’elle résume à merveille mon avis, notre discussion sur la lecture, et ce que Meg Cabot a voulu retranscrire. On a juste envie de découvrir ou redécouvrir la saga 😍 Quand on aura tout lu, ça va me déprimer haha et j’aurai juste envie de tout recommencer ^^

    Aimé par 1 personne

    • Moi aussi je vais être triste quand on aura dévoré tous les tomes 😉 En plus, quand on aura fini le tome 6, on aura officiellement lu plus de la moitié de la saga, qui n’a que onze tomes… Mais heureusement il reste les chroniques de Mia pendant le confinement, celles que tu avais trouvées sur internet. Et après tu sais ce qu’il nous reste à faire : tout relire encore une fois 😀

      Aimé par 1 personne

      • J’ai pensé pareil que toi en commençant le tome 6, nous sommes à plus de la moitié !! En parlant des histoires pendant le confinement, Meg Cabot a dit dans une interview qu’elle aimerait en faire un roman du confinement de Mia et de reverser tout l’argent récolté aux associations pour aider les soignants et la médecine dans la lutte contre le covid-19.
        Je sais d’avance que je les relirai forcément dans ma vie 😍

        Aimé par 1 personne

      • A vrai dire, avant que tu ne me parles des films au tout début de nos lectures communes, je ne savais même pas qu’il en existait ! Par contre je me rappelle que toi tu ne les avais pas aimés. J’avais d’ailleurs regardé sur internet et effectivement l’histoire est complètement transformée… Donc à voir si la sortie d’un troisième film est une bonne chose ou pas 🙂

        Aimé par 1 personne

      • Vers le tome 3 ou 4 il me semble Lilly est vexé d’avoir une mauvaise image dans le film. Mais d’ailleurs tout le monde a une mauvaise image, ce n’est vraiment pas représentatif. Je ne sais pas si j’irai le voir au cinéma car j’ai bien peur que cela ne m’inspire pas plus que ça 🤔 à voir donc par la suite, d’ici là on aura bien le temps d’en rediscuter ^^

        Aimé par 1 personne

      • De toute manière le temps que le film sorte, de l’eau aura de nouveau coulé sous les ponts ^^ Parce que je viens de voir qu’ils parlaient déjà d’un troisième film en 2019. Et l’actrice principale est Anne Hathaway (c’était peut-être aussi le cas dans les films précédents ?) et je l’aime beaucoup (en particulier dans Le diable s’habille en prada), donc ça donne quand même envie !

        Aimé par 1 personne

  3. J’avance doucement dans ma lecture des aventures de Mia (d’autant plus que le tome 5 a été emprunté un certain moment, pile quand j’en était là !) et je viens de commencer ce tome là. Et ta chronique donne très envie donc je vais y retourner bien vite 😉
    Sais tu où je peux trouver les chroniques de Mia pendant le confinement ? Ce n’est pas urgent car je les lirai plutôt après, mais j’ai bien envie de lire ça quand j’aurais fini la saga !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s