Journal d’une princesse, tome 4 : Une princesse dans son palais de Meg Cabot

51wslbqtknl._sx349_bo1204203200_Résumé :

En visite officielle à Genovia, Mia apprend le b.a.-ba de son futur métier de princesse héritière : discours, inaugurations, dîners mondains, … À sa façon, bien sûr ! Mais plus important que tout, elle sait enfin que Michael, son grand amour secret, l’aime aussi. Pourtant il y a un problème : comment faire, à 14 ans et 8 mois, pour être sûre qu’un garçon restera amoureux de vous toute la vie ?

Ce que j’en pense :

J’ai relu ce quatrième tome il y a une dizaine de jours avec Laure du blog La cueillette d’une roussette. Il s’agit de notre deuxième lecture commune sur cette saga, puisque nous aussi avions relu ensemble le tome précédent (dont vous pourrez retrouver la chronique en fin d’article). Globalement, nous avons toutes les deux accroché avec ce tome 4, qui est à la hauteur des précédents. Il y a même un petit plus dans Une princesse dans son palais, car Mia part à Genovia pour être présentée à son peuple.

Une découverte de Genovia assez divertissante

Le premier tiers du roman se déroule donc à Genovia, le pays que Mia est censée gouverner un jour. Cette partie m’a beaucoup plu car elle était légère et humoristique. Mia décrit son ressenti sur Genovia, et parfois cela donne lieu à des situations cocasses, d’autant plus qu’elle a du mal à tenir sa langue. L’épisode du parcmètre nous a par exemple bien fait rire, à Laure et moi, car une petite critique de Mia a entrainé des sessions de débats au Parlement. C’était donc une partie sans prise de tête.

Lors de sa visite officielle, Mia rencontre également quelques autres personnages, dont René, un de ses cousins. La présence de celui-ci dans le roman a été géniale, car sa frivolité et sa malice ont contribué à rendre la lecture plus agréable encore. Il provoque des polémiques, drague tout le monde, et n’en fait qu’à sa tête : bref, c’est le bouffon par excellence :

Pourquoi est-ce que je suis la personne la moins bronzée de Genovia ? J’aimerai bien savoir aussi combien René a de maillots de bain. A croire qu’il se prend pour un mannequin de chez Speedo… C’est sûr qu’avec toutes ces filles qui hurlaient son nom, dans le port, ça doit lui tourner la tête. Est-ce qu’elles seraient aussi folles de lui si elles savaient que je l’ai surpris un jour en train de chanter une chanson de Enrique Inglesias devant le grand miroir de la salle de réception, avec mon spectre en guise de micro ?

J’ai choisi de vous citer le passage-là car je trouve qu’il représente plutôt bien l’ensemble du roman, qui est fluide et léger. On suit Mia dans ses aventures et ça fait du bien au moral, tout simplement. Mais, même si la lecture est humoristique, elle aborde néanmoins d’autres thèmes, comme celui de l’acceptation de soi (comme ça a été le cas dans les tomes précédents) et celui du premier amour.

Le thème du premier amour

Ce thème-là est prépondérant dans ce tome, et c’est pourquoi j’ai voulu vous en parler. Dans le tome 3, il y avait déjà un début de réflexion sur l’amour, les sentiments, les premiers baisers, et ce tome-ci développe encore plus cet aspect. Mia et Michael, son grand amour de toujours, développent une relation amoureuse toute mignonne. Ce qui m’a le plus touchée dans leur relation, c’est l’incertitude et l’insécurité de Mia : celle-ci ne se sent pas à la hauteur de Michael, et a notamment peur qu’il la délaisse pour quelqu’un de meilleur. Ses craintes sont totalement injustifiées, et ça m’a marquée de voir ses rêveries, ses questionnements, ses craintes et ses doutes sur sa relation avec Michael (ce dernier est par ailleurs un amour. Je l’adore). Ceci nous renvoie d’ailleurs à ce que j’avais écrit lors de ma chronique du tome précédent : Journal d’une princesse n’est pas seulement l’histoire de la princesse Amelia Mignonette Renaldo, mais c’est aussi et surtout l’histoire d’une ado, Mia, qui doit apprendre à s’aimer et à avoir confiance en elle.

Ce qui m’a également plu, c’est que Mia reçoit divers conseils sur sa manière de gérer sa relation avec Michael. Tina et elle mettent par exemple en place un protocole inspiré de l’histoire de Jane Eyre (j’ai adoré avoir cet intertexte) pour attirer leurs copains dans leur filet. Lire ces discussions sur la manière de garder son copain m’a plu, car chacune (la mère de Mia, sa grand-mère, Tina) a un avis différent sur la question. Parfois les stratégies mises en place sont même tellement compliquées que ça en devient loufoque. Donc le thème des premières relations amoureuses a été très bien développé par Meg Cabot selon moi. C’était touchant, sans pour autant être niais.

Ainsi ce tome s’inscrit dans la lignée des précédents : il est tout aussi excellent ! D’ailleurs, c’est une lecture parfaite pour l’été, alors si vous n’avez pas d’idées de lectures, je ne peux que vous conseiller cette fantastique saga. je vous invite d’ailleurs à aller lire la chronique de ma copinaute Laure, qui est disponible juste ici !

Une excellente lecture

Voilà pour cette chronique. J’espère que je vous ai donné envie de découvrir cette auteure ^^

51saxdh2wel._sx349_bo1204203200_
Chronique du tome précédent : Une princesse amoureuse
51hreg7byl._sy344_bo1204203200_
Chronique du tome suivant : L’anniversaire

15 réflexions sur “Journal d’une princesse, tome 4 : Une princesse dans son palais de Meg Cabot

  1. Tu es si douée pour les chroniques !!! Ton article met tellement en valeur le livre, un pur régal 😍 Je ne peux être d’accord avec tout ce que tu dis, cette saga est incroyable, pleines de vies et de conseils !
    C’était trop bien de faire cette lecture commune avec toi. On en refait une quand tu veux 😉

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s