Journal d’une princesse, tome 3 : Une princesse amoureuse de Meg Cabot

51saxdh2wel._sx349_bo1204203200_Résumé :

Ce n’est déjà pas facile d’être lycéenne à New-York et princesse héritière de la principauté de Genovia. Mais voilà qu’en plus, Mia est amoureuse du frère de sa meilleure amie, Michael, qui ne semble pas du tout s’intéresser à elle… Que faire ? Se désespérer en cachette, faire semblant de s’intéresser à Kenny pour rendre Michael jaloux, renoncer ? Voyons, une Princesse ne renonce jamais !

Ce que j’en pense :

J’ai lu ce troisième tome en lecture commune avec Laure du blog La cueillette d’une roussette. Il s’agit pour nous deux d’une relecture. Ayant toutes les deux adoré Journal d’une princesse quand nous étions plus jeunes, Laure a eu l’idée de relire la saga, et elle m’a entrainée avec elle dans sa redécouverte de l’histoire 😉 Et, en fin de compte, on a toutes les deux partagé un excellent moment avec ce tome 3 : la lecture a été assez addictive et légère. Elle m’a particulièrement plu car tout était savamment dosé : on suit Mia dans ses amours, ses amitiés, ses relations avec sa famille et il n’y a pas un seul pan de sa vie qui a été laissé de côté.

Cette chronique concerne donc le troisième tome des aventures de Mia. Je n’ai pas écrit de chroniques sur les deux tomes précédents. Mais si vous voulez lire un avis des premiers tomes, vous pouvez toujours aller jeter un coup d’œil dans mon bilan livresque de mai (où j’en parle en quelques lignes) et dans la chronique de Laure.

Un journal intime plus qu’agréable à lire

Le récit est sous la forme d’un journal intime, et c’est ce qui rend la lecture si excellente et addictive. On a les pensées de Mia à chaque instant, et cela permet de mieux la cerner. J’aime tout particulièrement ses comptes rendus de journée, où elle décrit heure par heure ce qu’elle a fait, ou encore sa retranscription de conversations qu’elle a eu avec ses copines : Mia ne se contente pas d’énoncer des faits, elle y glisse aussi des commentaires de temps à autres, et c’est ce qui m’a plu. Par exemple, au tout début de ce tome, elle décrit heure par heure sa journée de Thanksgiving, et ses petits commentaires ici et là rendent la lecture encore plus agréable. Ca donne envie de sourire, surtout qu’elle prend souvent les choses au premier degré. Je pense que si ce n’était pas un journal intime l’histoire aurait été complètement transformée, et je me serais moins attachée à Mia. Celle-ci est effectivement très touchante. A l’époque de ma première lecture je m’identifiais beaucoup à elle, mais maintenant je n’ai plus le même regard : je suis un peu nostalgique, et j’ai déjà plus de recul sur ses comportements.

Mia, une fille comme les autres

La particularité de cette saga, c’est que le personnage principal, Mia, est une princesse. Elle l’apprend dans le tome 1, et depuis elle suit des leçons de princesse pour apprendre à bien se comporter et donne des interviews à la télé. La suivre dans son quotidien de princesse est assez chouette, en particulier dans ce tome. On en apprend toujours plus sur son père, le prince de Genovia, et sur sa grand-mère, la princesse douairière. C’est cette dernière qui donne des cours de princesse à Mia, et j’apprécie son personnage, qui est assez différent de ce que l’on peut trouver traditionnellement dans les romans : elle est bien loin de la mamie gâteau à laquelle on pourrait s’attendre. Le passage suivant m’a (entre autres) fait sourire :

Mais, apparemment, ma grand-mère ne me croit pas et, tous les jours, elle m’oblige à suivre des leçons de princesse. Lilly a contacté les Nations unies pour savoir si ces leçons ne constituaient pas une violation des droits de l’homme. Elle dit que c’est contraire à la fois de forcer un mineur à s’entrainer pendant des heures à incliner son assiette de soupe pour recueillir les dernière gouttes de homard. Les Nations unies n’ont toujours pas répondu.

Mais, en fin de compte, ce qui saute le plus au yeux, c’est que Mia est une fille comme les autres. Elle est certes héritière du trône d’une petite principauté européenne, mais elle est avant tout une ado de 14 ans, qui va au lycée chaque matin avec sa meilleure amie Lilly et qui a des histoires de cœur. C’est cela qui la rend attachante : elle est complexée, rêve secrètement du grand amour et veut absolument aller au bal de Noël, comme toutes les filles de son âge. Et ce qui est particulièrement touchant, c’est qu’elle se rabaisse sans cesse et n’a pas une très bonne estime d’elle même. C’est ce point-là qui m’a le plus marquée dans ce tome, car elle commence tout doucement à aller de l’avant et à s’affirmer en tant que fille mais également en tant que princesse. Ce qui ne la rend que plus attachante et surprenante encore : elle s’autoréalise de plus en plus (pour reprendre ses propres termes !).

Des personnages secondaires tout aussi attachants

Je voudrais tout d’abord vous parler de la grand-mère de Mia, qui est unique en son genre (et là, c’est le cas de le dire ^^). Dans les tomes 1 et 2 elle était assez stricte voire dictatoriale avec Mia, mais dans ce tome je l’ai trouvée un peu plus humaine. Elle s’intéresse plus à la vie de sa petite-fille, et va même jusqu’à lui donner des conseils sur sa vie amoureuse et essaie de la valoriser. Donc je commence tout doucement à l’apprécier, et ce d’autant plus qu’elle instille une touche d’humour au roman.

Il y a aussi les amies de Mia, dont il est impossible de ne pas parler. Il y a tout d’abord Lilly, qui est assez explosive. J’aimais beaucoup son personnage lors de ma première lecture, mais là je l’ai trouvée peut-être un peu trop expansive. Elle est très intelligente et s’engage dans la société (par exemple, dans ce tome elle a monté l’association des Elèves en colère… je vous laisserai découvrir de quoi il s’agit !) et elle en fait parfois un peu trop. Elle est donc assez excessive dans ce tome, mais d’un autre côté elle prend beaucoup les choses à cœur et c’est cela qui me l’a rendue sympathique. Et puis il y a Tina, la deuxième meilleure amie de Mia. Je l’avais complètement oubliée avant ma relecture, et très franchement, j’ai du mal à le comprendre : Tina joue un rôle assez central dans ce tome, et elle est mignonne comme tout. Je l’adore et j’ai pris plaisir à redécouvrir son personnage.

En fin de compte, les personnages créées par Meg Cabot sont si attachants car ils ont la fois des qualités et des défauts : ils n’ont aucune prétention à être parfaits.

Ensuite, les amours de Mia prennent également une place considérable dans ce tome 3, et j’ai adoré suivre ses aventures amoureuses. Et le truc qui est particulièrement drôle, c’est que Mia sort avec un garçon qu’elle n’aime pas et en est amoureuse d’un autre. Ca rend la lecture encore plus légère, mais on ne tombe pas pour autant dans l’excès : le comportement de Mia reste crédible et n’est pas frivole, bien au contraire. En fait elle se pose beaucoup de questions sur les relations amoureuses, les baisers etc. et je me rappelle que cet aspect-là m’avait marquée à l’époque. Je pourrais vous parler de ces péripéties amoureuses pendant des heures, mais le mieux est que vous lisez ce livre et que vous le découvriez par vous-même ^^ La fin est d’ailleurs géniale, car elle est mignonne sans autant être fleur bleue. J’ai adoré.

En bref, comme vous l’aurez compris, j’ai adoré ce troisième tome. Il peut paraître assez jeunesse mais, très franchement, il convient à tous les âges ! Lors de notre relecture Laure et moi avons par exemple saisi certaines subtilités qui nous avaient échappées à l’époque. C’était donc avant tout une lecture sympa, légère et touchante : légère, car le tome est bourré d’humour, et touchante car on suit le quotidien de Mia qui entre peu à peu dans l’âge adulte et qui doit apprendre à s’aimer. Je vous mets ici le lien de la chronique de ma copinaute Laure, et je vous invite à y jeter un coup d’œil, car ses articles sont toujours superbement écrits et pertinents ^^

Une excellente lecture

Et vous, avez-vous lu cette saga ? Si non, vous tente-t-elle ?

51wslbqtknl._sx349_bo1204203200_
Chronique du tome suivant : Une princesse dans son palais

14 réflexions sur “Journal d’une princesse, tome 3 : Une princesse amoureuse de Meg Cabot

  1. Je ne peux qu’être d’accord avec ta chronique ! Nous avons longuement échangé sur notre perception de cette saga et de notre regard actuel. Cette saga est de loin une de mes favorites, je suis super contente d’avoir partagé cette relecture avec toi 😍 Je suis certaine que je relirai encore et encore cette saga dans ma vie car elle a un côté réconfortant et plaisant 🤗

    Aimé par 1 personne

    • Ca m’a aussi plu de faire cette LC avec toi ^^ Et, très franchement, si on avait pas autant parlé de cette saga, je ne sais pas si je l’aurais relu ! Je trouve aussi qu’elle a un côté réconfortant, le fait de la relire est rassurant, on a l’impression de revenir en arrière, à l’époque de la première lecture. Et Mia fait presque partie de la famille maintenant 😀

      Aimé par 1 personne

      • C’est un mélange de coïncidence : je voulais relire cette saga depuis quelques années, j’en ai parlé à un ami mais en mode déconnade totale et juste pour lui parler de ma saga favorite, et puis ça m’a donné envie. Ensuite je t’ai embarquée avec moi 😂 Mia a une place à part dans nos vies c’est certain !

        Aimé par 1 personne

  2. Oh, ça me rappelle des bons souvenirs ! J’ai encore une grande partie de la collection chez moi ! Mais j’avais sûrement dû arrêter de les acheter à un moment… en tout cas c’est une saga qui m’a laissé un super souvenir (et une mauvaise habitude à faire des listes pour tout et rien !)

    Aimé par 1 personne

    • Journal d’une princesse est le genre de saga dont on se souvient longtemps après la lecture, tellement elle est marquante 🙂 Et je comprends totalement pour les listes !! Pour ma part j’avais commencé à écrire une histoire sous forme de journal intime avec pleins de listes, justement pour imiter la manière d’écrire de Mia !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s