Journal d’une princesse, tome 8 : De l’orage dans l’air de Meg Cabot

Résumé :

Mia est tout simplement désespérée ! Michael, le seul et unique amour de sa vie, lui annonce qu’il part un an au Japon pour mettre au point un robot capable de révolutionner la chirurgie. Un an ?! Au Japon ?! Pas question de le laisser partir : une princesse ne s’avoue jamais vaincue ! Et qui mieux qu’elle peut développer charme ravageur et ruse imparable pour retenir son amoureux ?

Ce que j’en pense :

J’ai relu ce huitième tome en compagnie de Laure du blog La cueillette d’une roussette (pour ne pas changer 😉 ). Et, comme d’habitude, j’ai passé un très bon moment de lecture ! Je ne me souvenais quasiment plus de l’histoire de ce tome, alors ça m’a permis de la redécouvrir avec un œil nouveau.

Ce qui m’a tout d’abord marquée, c’est qu’on voit immédiatement que Mia a mûri, par rapport au livre 7. Je l’ai sentie plus adulte et cette progression m’a plu. C’est vraiment ce que j’adore dans cette saga : à chaque livre Mia grandit et gagne en maturité. Ce faisant, Meg Cabot trouve toujours le moyen d’aborder des thématiques intéressantes. Ce que je retiendrai le plus de ce roman, c’est justement le thème des relations à distance et des premiers déchirements amoureux :

Les premières difficultés dans le couple Mia-Michael

Comme c’est écrit dans le résumé, Michael se voit proposer un poste au Japon, pour développer un robot qui pourrait révolutionner la médecine. Cela signifie donc qu’il va partir à l’autre bout de la planète. C’est un chamboulement complet pour Mia, qui va tenter le tout pour le tout dans l’espoir d’empêcher son amoureux de partir. 

Cette intrigue m’a plu car on a affaire au premier chagrin d’amour de Mia. Celle-ci m’a beaucoup touchée, je me suis reconnue dans ses réactions. Elle a certes des comportements disproportionnés à la situation (notamment dans le dernier tiers du livre) mais je la comprends. J’ai beaucoup de choses à dire sur ce sujet, mais pour ne pas vous spoiler je vais me taire ^^ Je vous laisse néanmoins avec ce petit monologue du père de Mia, qui est le passage le plus bouleversant de ce tome à mes yeux (peut-être suis-je un peu trop émotive haha) :

« On ne rencontre pas souvent le vrai amour, a-t-il repris. Et quand on a la chance de le trouver, c’est stupide de le rejeter à cause d’une bêtise commise avant. » J’ai relevé la tête et je l’ai fixé du regard […]
« Et c’est encore plus stupide de laisser partir quelqu’un pour qui tu éprouves des sentiments aussi forts, du moins sans rien dire, a-t-il continué. Je parle en connaissance de cause, a-t-il ajouté après s’être éclairci la gorge. Je l’ai regretté toute ma vie, car je n’ai plus jamais rencontré de femme que j’ai aimée autant. Je ne voudrais pas que tu commettes la même erreur, Mia. Alors, pense à ce que tu fais. Si j’avais su… »
Il n’a pas fini sa phrase et s’est levé. C’était l’heure de son rendez-vous aux Nations unies.

D’autres intrigues déjà vues mais toujours aussi drôles

Certaines intrigues commencent à se répéter d’un tome sur l’autre, mais pour le moment ça ne me dérange pas : je m’amuse toujours autant ! L’élection du comité des délégués de classe a par exemple de nouveau lieu, et j’ai adoré suivre Lilly dans la campagne électorale. C’était drôle et ça ajoutait une touche de légèreté bienvenue.

J’ai aussi été contente de retrouver la grand-mère de Mia qui, comme toujours, se mêle de ce qui ne la regarde pas et provoque des scandales ! Ses coups de gueule, dans ce tome en particulier, sont hilarants (notamment ceux qui concernent des déménagements successifs). Et le meilleur c’était de lire les commentaires désabusés de Mia, qui devenait complètement blasée à force.

En bref, toutes ces petites histoires secondaires ont contribué à rendre la lecture plus agréable encore.

JP, un personnage qui me rend méfiante

Je vous parlais déjà de lui dans ma chronique du tome précédent, mais sans le citer. Ici il joue un rôle fondamental, et au début je l’aimais beaucoup. Mais, au fil de ma lecture, je me suis rendue compte que ses comportements étaient souvent à la limite de la manipulation (de mon point de vue en tout cas). Laure est également de cet avis, et j’aimerais avoir votre opinion si vous avez lu ce tome. Parce que ce personnage est quand même assez ambigu, et je me demande si c’était voulu de la part de l’auteure. Je ne saurais pas trop dire si c’est un gentil ou un méchant… D’un côté il remonte le moral de Mia et est d’une gentillesse extraordinaire, mais d’un autre côté j’ai l’impression qu’il joue double jeu et n’est pas entièrement sincère… Donc j’ai hâte de voir la suite dans le tome 9 !

 

J’ai donc pris beaucoup de plaisir à lire ce tome, même s’il n’est pas mon préféré de la saga.

 

Voilà pour cette chronique ! Je vous invite à lire celle de Laure, qui se trouve juste ici. N’hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé de cette saga si vous l’avez lue. De mon côté je vais aller jeter un coup d’œil à vos dernières publications, ça fait longtemps que je ne suis pas passée sur vos blogs et je compte bien y remédier 😉

Un tag est prévu prochainement, ainsi qu’un bilan de mes lectures d’octobre et de novembre. En attendant je vous souhaite une bonne fin de semaine !

Chronique du tome précédent : Petite fête et gros tracas
Chronique du tome suivant : Cœur brisé à venir prochainement

14 réflexions sur “Journal d’une princesse, tome 8 : De l’orage dans l’air de Meg Cabot

  1. Super contente de voir que tu as réussi à poster un article ! Ca fait plaisir de te lire 🙂
    Encore un tome génial à ce que je vois. Pour ma part j’attends toujours de lire le tome 6 qui est emprunté à la bibliothèque… J’espère pouvoir le lire très bientôt. Mais j’ai trouvé dans une recyclerie les tomes 1,5,8,9 et 10 (à un prix défiant toute concurance !) donc pour les prochains tomes je n’aurais pas à attendre ! Bon par contre je n’aime pas trop la couverture mais tant pis, c’est ce qu’il y a écrit qui compte 😉

    Aimé par 2 personnes

    • C’est gentil 😉 Ca me fait aussi plaisir de lire ton commentaire, d’ailleurs j’ai vu que tu as sorti pleins d’articles, alors je prendrai le temps de les lire attentivement !
      J’avais aussi bien aimé le tome 6 personnellement, si je ne me trompe pas c’est dans ce tome-là qu’il y a l’histoire des délégués de classe. Donc tu vas bien t’amuser ^^
      Tu as fait une bonne affaire je pense, et en plus tu pourras enchainer les livres 8, 9 et 10 à la chaine sans devoir patienter.
      Tu as quelle édition pour la couverture ? Pour ma part j’adore celles des éditions France Loisirs, mais les autres ça dépend, c’est vrai que certaines sont plus belles que d’autres 🙂

      Aimé par 1 personne

      • Avec plaisir, et moi aussi cela m’a plaisir de lire tes commentaires et d’y répondre !

        Oui, d’après le résumé ce tome 6 s’annonce bien ^^ Et je suis contente de pouvoir enchainer les tomes 8,9 et 10 car d’attendre à chaque fois que le prochain tome soit disponible, etc c’est des fois un peu énervant.
        Pour les différentes éditions, j’ai justement celles de France Loisir mais je crois que je préfère celle que tu mets sur ton blog. Mais c’est vrai qu’avec celles ci ce doit être dans les plus belles éditions alors c’est déjà pas mal 😉

        J'aime

      • C’est surtout frustrant car quand le tome n’est pas à la bibliothèque tu ne sais pas forcément quand il va y revenir, combien de temps la personne l’emprunte, si elle prolonge l’emprunt etc. C’est surtout ça le problème ^^ Mais au moins ta bibliothèque possède la saga, et c’est surtout ça le principal.

        Comme toi j’ai aussi l’édition France Loisir, pour les quatre premiers tomes (les seuls que j’ai en version papier). C’est mon édition préféré personnellement, parce que les couvertures sont plus authentiques, moins travaillées (parce que plus anciennes) que celles que je mets sur mon blog par exemple. Du coup je trouve que c’est plus charmant ! Mais c’est clair que les autres couvertures sont souvent plus épurées et modernes 😉

        Aimé par 1 personne

      • Oui, c’est ça, en plus des fois les gens sont en retard… Et du coup c’est très difficile de savoir quand on va avoir le livre !

        Oui, je comprends. C’est sûr que pour les couvertures, on peut tomber sur beaucoup de choses il y en a que je n’aime pas du tout (certaines sont très roses et kitsch) ou des qui ne ressemblent pas à l’univers du livre ! (celles de hachette par exemple). Je ne connaissais pas les éditions des premiers tomes de France Loisir et effectivement ils sont très sympa ! J’aime un peu moins les autres tomes mais je trouve que c’est quand même une des plus belles éditions 😉

        Aimé par 1 personne

  2. […] Sur le plan lecture, je vais bientôt aller faire un tour à la bibliothèque où je vis désormais afin de me faire une carte pour emprunter de nouveaux livres. La semaine de mon départ j’ai lu le tome 8 de Journal d’une princesse écrit par Meg Cabot, De l’orage dans l’air, avec ma copinaute et partenaire de cette relecture commune Cocomb3. Je vous mets le lien de son article sur ce livre juste ici. […]

    Aimé par 1 personne

    • J’ai aussi hâte de lire la suite, même si dans un sens je ne veux pas la lire, pour ne pas quitter les personnages une fois de plus (nous nous rapprochons de la fin de la saga, mine de rien ! C’est passé super vite.)
      Très clairement, l’histoire perdrait de son potentiel si la grand-mère n’était pas là ^^

      Aimé par 1 personne

      • Rien ne nous empêchera de continuer à parler 😉 mais c’est clair que de devoir quitter Mia et toute la clique va faire bizarre… Evitons d’y penser pour le moment haha. A la limite on pourra toujours se faire en LC à la fin de la saga les chroniques de Mia pendant le confinement, comme ça ça nous occupera encore un peu 😉 Et dans 10 ans on reprend le tome 1 et on recommence à lire toute la saga (oui, je suis prévoyante, je vois loin dans l’avenir 😀)

        Aimé par 1 personne

      • De mon côté j’ai bien envie de les lire les histoires que Meg Cabot a écrit pendant le confinement avec Mia. En plus c’est en anglais donc obligé de faire l’effort de le lire 😉 Alors si tu es partante pour une LC on pourra se faire ça aussi ^^ héhé et je suis partante pour la LC dans 10 ans 😉 on pourra dire « on s’était donné rendez-vous dans 10 ans » 🤣

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s