Respire de Anne-Sophie Brasme

respire de BrasmeRésumé :

Charlène est une enfant comme les autres, qui vit sans trop se poser de questions, prend ce qu’on lui donne et ne demande rien. Elle habite un immense appartement à Paris avec ses parents, pas très aimants ni très amoureux. Charlène souffre : elle est asthmatique, se sent incomprise, mal aimée. Avec l’entrée au collège commencent de longs mois difficiles, de solitude et d’attente. Jusqu’à l’arrivée de Sarah, brillante, magnétique. Une amitié naît, qui pour Charlène est un don inespéré de la vie, un émerveillement. Avant les petites déceptions, les souffrances, la passion puis le désespoir. Un roman d’une vérité hallucinante écrit par une jeune fille de 17 ans.

Mon avis :

Charlène, une jeune adolescente est en prison. Elle a commis l’irréparable. Au fil du roman, nous découvrons comment elle s’est retrouvée enfermée dans une cellule.

Tout a commencé au collège. Charlène se sentait mal aimée et semblait invisible au regard des autres. L’arrivée de Sarah, une jeune américaine belle, intelligente et populaire va tout faire basculer. En effet, Sarah s’intéresse dès le début à Charlène et une amitié naît entre elles. Mais cette complicité ne va pas durer. Sarah va malmener l’héroïne, et va la soumettre à ses volontés. La jeune adolescente se laisse faire, elle ne dit plus rien car elle est heureuse d’être au centre de l’attention de quelqu’un. Car Sarah va devenir la drogue de Charlène. La jeune fille ne pourra plus se passer d’elle, même l’amour d’un jeune homme ne lui fera pas oublier Sarah. Car sans son amie, l’héroïne ne vit plus. Elle en oublie de respirer. Ce qui devait arriver finit alors par se produire. Charlène est devenue folle et a gâché sa vie et celle de son amie…

Un roman poignant, impressionnant. Je me demande comment une jeune fille de 17 ans a pu écrire un roman aussi…passionnant et glaçant. Ce livre a été un véritable coup de cœur.

 « Le silence est notre thérapie. C’est lui qui nous apprend à regarder le passé, à affronter nos actes, combattre les erreurs. C’est lui qui nous fait réfléchir, et nous pousse à la remise en question, lui aussi qui nous guide, apaise nos angoisses ou les fait resurgir, nous sort de l’incertitude ou nous plonge dans la folie. C’est lui qui apprivoise ce que nous sommes, assassine le poids des heures, lutte contre les parts de nous-mêmes que nous voudrions oublier. « 

Une amitié forte et destructrice, qui conduit à la folie. Voilà le thème de ce roman. L’auteure a d’ailleurs connu un amitié douloureuse et s’est inspiré de son histoire personnelle pour écrire ce récit.

J’ai souffert avec le personnage de Charlène, que j’ai trouvé courageux et résistant. Même si elle a finit par craquer, l’héroïne a du mérite a revendre. En effet, elle a supporté Sarah, qui est devenue une drogue pour elle. La jeune adolescente a tout fait pour se soustraire de l’emprise phénoménale que Sarah avait sur elle, mais elle a échoué.

« J’étais redevenue l’ombre de moi-même. Un mur me séparait des autres. Et j’aurais préféré qu’ils me crachent au visage plutôt qu’ils me laissent dans un tel abandon. Car pire que le mépris, il y a l’indifférence. La sensation de ne plus exister. »

De son côté, Sarah est une vraie peste. Dans les premiers moments de leur rencontre, je n’ai pas trop compris comment une si belle amitié pouvait mal finir. Mais, au fur et à mesure, la vraie Sarah s’est dévoilée. Je l’ai trouvée ignoble, sans scrupules. Elle devrait avoir honte de persécuter Charlène de la sorte.

Leur complicité fut, dans les premiers temps, magnifique. Ensuite, cela a viré au cauchemar. Cette lecture m’a secouée, car elle paraissait tellement réelle. Charlène aurait dû arrêter de voir Sarah quand elle a vu que ça allait trop loin. Mais justement, ce genre de drame ne se prévoit pas, et les deux amies devenues ennemies n’avaient pas prévu une fin si tragique.

« — Regarde-la, Charlène. Tu vois comme elle [Sarah] t’ignore. Elle le fait avec subtilité. Elle te rend invisible, en même temps elle te torture, elle te bouffe, elle te tue. Elle fait comme si elle ne te voyait pas, mais elle a tout planifié, tout anticipé : elle sait que tu la regardes, elle en est tout aussi consciente que toi. Elle attendra que vous soyez seules pour te faire espérer. Elle choisira le moment où vous êtes entourées pour te faire des reproches. Mais surtout, dis-toi bien que sans les autres, elle n’est plus rien. Que sans TOI, elle n’est plus rien. »

Un roman sensationnel, une vraie pépite d’or !

Ma note : 19/20.

Lisez ce livre ! Vous l’adorerez !!

Publicités

5 commentaires sur “Respire de Anne-Sophie Brasme

  1. mooncheak dit :

    Est ce que ce livre a eu une adaptation cinématographique qui s’appelle Respire aussi ?
    Si c’est la cas il faut absolument que je lise ce bouquin parce que j’avais adoré le film!

    Aimé par 1 personne

  2. cocomb3 dit :

    Oui, c’est ce livre qui aussi adapté au cinéma ! Il passe d’ailleurs à la télé la semaine lundi, il me semble. Lis le livre, tu ne vas pas être déçue !!

    Aimé par 1 personne

  3. […] très belle lecture, qui me fait un peu penser à Respire de […]

    J'aime

  4. […] envie de vous parler d’un de mes romans préférés, Respire, de Anne-Sophie Brasme. Ce roman poignant témoigne d’une amitié folle et destructrice entre […]

    J'aime

  5. […] Ce roman est poignant, magnifique et glaçant. Pour moi, Brasme a un vrai talent, et je trouve dommage que peu de gens s’en aperçoivent. La chronique de ce roman est disponible ici. […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s