Les romances Young & New Adult se ressemblent-elles toutes ?

Hello !

Ces derniers temps, je lis pas mal de romances et du coup je me suis dit que ce serait sympa d’en faire un article, d’autant plus que je souhaite vous faire part d’une de mes impressions concernant ce genre littéraire. En effet, j’ai souvent le sentiment de lire cinquante fois le même livre, la même histoire d’amour tellement les schémas narratifs se ressemblent. Du coup je me suis demandée si les romances Young et New Adult se ressemblaient vraiment toutes et, après y avoir longuement réfléchi, je vous livre ici mon opinion, illustrée par les livres que j’ai lu. (Il ne s’agit en aucun cas d’une critique calomnieuse contre les romances, seulement d’une remise en cause de certaines traditions qui m’exaspèrent parfois). C’est parti !

Des romances semblables et ne présentant aucune originalité

Des personnages stéréotypés : Dans toutes les histoires d’amour nous retrouvons le bad boy par excellence, un homme au premier abord dangereux, mystérieux et duquel on se méfie. Il fait la rencontre d’une femme le plus souvent vierge (ce point-là est primordial), gentille, modèle et qui n’aime pas qu’on attire l’attention sur elle. Et, comme le dit l’adage, les étoiles contraires s’attirent. Tessa et Hardin en sont le modèle type. Tessa, une jeune fille sans expérience sexuelle tombe amoureuse de Hardin, garçon tatoué et percé, qui se révèle (à la fin du tome 1) être un menteur hors-pair. Ça marche aussi pour 50 nuances de Grey. Anastasia tombe sous le charme de Christian Grey, qui cache bien malgré lui des tendances inavouables. Je pourrai continuer comme ça pendant des heures…

Des thématiques similaires : L’accident de voiture est un thème très récurrent. Une fille a un accident et rencontre un garçon, sans savoir qu’il est impliqué dans le drame. L’exemple qui me vient en tête est le tome 1, Respire, de Ten Tiny Breaths, qui est construit sur ce modèle-là (et que j’avais littéralement dévoré tellement il était addictif). Je n’en ai pas lu beaucoup sur les accidents mais il y a aussi les livres de Simone Elkeles (Paradise) qui traitent de ce sujet. Sinon il y a également le thème du défi, du jeu de séduction, notamment avec le tome 1 de Jeux dangereux d’Emma Hart (un livre cliché, simple mais très plaisant aussi). Le thème de la relation amoureuse entre l’employée et le patron (Passion sous contrat d’Emily Blaine ; BossMan de Vi Keeland que je lis actuellement et qui me plaît) ou encore celui de la relation élève-professeur (Puisque tu es ma rose de Jade River) reviennent aussi souvent.

Un dénouement prévisible : Pouvez vous me citer une seule romance qui finit mal ? Il n’en existe pas. Cela paraît normal puisque les romances sont faites pour bien se finir en principe, mais des fois ça m’agace car ça tombe dans le superficiel et j’ai l’impression d’être dans un monde de bisounours. Les deux tourtereaux finissent toujours par se disputer, vivent une rupture très douloureuse, se rendent compte qu’ils ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre et ils se rabibochent, parfois même en allant jusqu’à faire des enfants tout de suite après leur réconciliation. Par exemple, j’avais adoré Beautiful disaster mais la fin est beaucoup trop rose et niaise selon moi… Les deux amoureux vivent une idylle comme dans les contes de fées et ça m’a paru quelque peu caricatural et sans nuances. Sinon j’ai aussi After qui me vient en tête : certains tomes se finissent bien, Tessa et Hardin se réconcilient et vivent heureux. Sauf que ce qui ne me plaît pas, c’est que tous les événements négatifs qui nuisent à l’harmonie du couple (comme la trahison d’Hardin à la fin du tome 1) sont éradiqués, comme s’ils n’avaient jamais existé.

Tous ces traits-là laissent très vite place à la caricature, comme dans My favorite mistake de Chelsea M. Cameron. J’ai trouvé ce livre exécrable, il pue les clichés à plein nez. Je pourrai aussi citer Unbroken de Melody Grace, auquel je n’ai vraiment pas accroché. Mais j’avoue que beaucoup d’autres romans présentant ces mêmes caractéristiques m’ont plu, même s’ils ne sont pour aucun des gros coups de cœur inoubliables. Mais, heureusement, il y a des romances qui se distinguent des autres.

Des romances à part

Des romances entre frères et sœurs de familles adoptives/recomposées : A une époque, j’adorais les relations d’amour demi-frère et sœur. DIMILY avait été un coup de cœur pour moi, d’autant plus qu’Estelle Maskame avait beaucoup innové par rapport aux romances dites « classiques ». Mais, maintenant, ce thème-là est tellement popularisé qu’il devient cliché… ce qui est dommage. Je pense notamment à Step Brother, qui a été une bonne lecture, mais sans plus, car l’auteure a ressorti les mêmes éléments que E. Maskame et du coup ça devenait redondant. Cela dit, je prend toujours du plaisir à lire ce genre de romances (même si je devine la plupart du temps comment elles vont se finir, c’est-à-dire de manière heureuse) car j’adore la notion de transgression et du « qu’en-dira-t-on » de la relation. A l’heure où je vous écris cet article, je viens de finir le tome 1 de la saga Inaccessibles de Katharine McGee. Et, même si les histoires d’amour sont reléguées au second plan dans ce livre (puisqu’il s’agit plus d’un thriller et d’une dystopie), je me passionne pour l’amour qu’Avery éprouve pour son frère adoptif. Cette histoire d’amour est l’une des grandes raisons qui me poussent à tout de suite enchaîner avec le tome 2 de la saga. J’ai tellement hâte de voir comment tout cela va se finir !

Des romances moins cliché et plus profondes : Je trouve que certaines histoires d’amour se détachent des autres par les émotions profondes qu’elles véhiculent. Par exemple, The air he breathes m’a beaucoup plu car le côté tragique m’a bouleversée. J’ai trouvé que cette histoire était plus qu’une simple romance, c’est beaucoup plus intense et émouvant. Elisabeth et Tristan sont attachants et leur rencontre, leur relation sont assez déchirantes. Je pense que ce livre va rester pas mal de temps dans ma mémoire tellement il m’a marquée. Il faudrait d’ailleurs que je me mette à lire la suite de la saga et aussi Behind the bars, dont j’ai entendu tellement de bien 😉 Ensuite, j’aimerai aussi évoquer Never Never de Colleen Hoover dans ce paragraphe. Ce roman est loin d’être l’un de mes préférés mais j’ai pris beaucoup de plaisir à le lire car on est dans la découverte l’un de l’autre, dans la douceur et pas tout de suite dans le sexe comme de nombreuses autres romances le sont. Mais j’ai conscience que ce paragraphe dépend de chacun, puisque c’est un avis subjectif. Ça m’intéresserait d’ailleurs de savoir quelles sont les romances que vous considérez comme spéciales pour vous.

L’univers des paillettes et de la célébrité : S’il y a une chose que vous devez savoir, c’est que j’adore les romances qui se déroulent dans l’environnement des célébrités, c’est-à-dire celles où les personnages sont au centre des projecteurs et sont célèbres, de telle sorte que toutes leurs actions amoureuses sont exposées à la face du monde entier. J’ai découvert ce genre d’univers avec Movie Star d’Alex Cartier, qui est tout simplement l’une de mes romances préférées. Ophélie est une attachée de presse qui va rencontrer une star internationale et une relation spéciale avec beaucoup de hauts et de bas va naître entre eux. Franchement, j’avais adoré ! Et, en plus, la fin du tome 2 et le tome 3 sont assez surprenants puisque l’auteur a déjoué avec brio mes attentes. Sinon, je pense aussi au roman le plus connu d’Emily Blaine, Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons. Ce livre m’avait assez plu grâce à l’univers d’Hollywood. Donc si vous connaissez de belles histoires d’amour dans cet univers de stars, n’hésitez pas à m’en faire part, ça m’intéresse plus que jamais !

Voilà donc pour ces quelques romances qui ont su se démarquer des autres selon moi. D’ailleurs je viens de me rendre compte que je n’ai même pas parlé de Morgane Moncomble (shame on me !).  Il faut absolument que j’y remédie : Morgane Moncomble est une auteure que j’ai découvert à la sortie de Viens on s’aime (comme tous les autres lecteurs) et que j’ai immédiatement adorée. En apparence sa romance est banale. Pourtant, ne me demandez pas pourquoi, j’ai trouvé qu’il y a un petit quelque chose qui a rendu cette histoire belle, spéciale et addictive. C’est surtout toute la symbolique autour du titre et les personnages qui m’ont plu. Du coup j’ai super envie de lire les autres de ses livres. J’ai d’ailleurs Aime-moi je te fuis sur Zoe et Jason dans ma pal ; il faut vraiment que je prenne le temps de le lire (d’autant plus que la couverture est magnifique, il est impossible de ne pas craquer en la voyant !).

En conclusion

Je trouve les romances très sympathiques…. quand elles n’abusent pas trop des stéréotypes ! Cependant, tous les clichés que j’ai énumérés sont intrinsèques aux romances et ce serait hypocrite de dire que ces dernières ne me plaisent pas… Puisque si ça ne me plaisait pas, je ne serai pas en train d’en lire ! Mais ce serait quand même bien qu’il y ait un peu plus de nuances.

Et vous, qu’en pensez vous ? Cet article vous a-t-il plu ? Et surtout : quel est votre rapport avec la romance ?

Et maintenant que j’y pense et vu le sujet de mon post d’aujourd’hui, je vous souhaite un peu en avance une bonne Saint-Valentin ^^

8 réflexions sur “Les romances Young & New Adult se ressemblent-elles toutes ?

  1. C’est vrai que l’on retrouve généralement les mêmes schémas et même si c’est très prononcé en romance, d’autres genres connaissent ce problème.
    Après, je lis rarement de romances, ça m’aide à ne pas être lassée quand j’en commence une et je suis rarement déçue.

    Aimé par 1 personne

    • Effectivement, il y a aussi des schémas qui se répètent dans d’autres genres comme dans la fantasy, le fantastique ou la science-fiction. Cela dit, c’est surtout en romances que ça me dérange parce que j’ai l’impression que c’est, comme tu dis, plus prononcé. En tout cas, ce n’est pas plus mal que tu ne lises pas trop de romances car j’imagine bien que tes lectures doivent te sembler beaucoup moins (voire pas du tout) redondantes. Tu as des titres en tête de romances lues ?

      J'aime

      • Dans les meilleures que j’ai pu lire, il y a Des étoiles dans la mer de Natasha Boyd qui traite aussi de problèmes familiaux et de traumatismes et le premier tome de la saga Off-Campus d’Elle Kennedy que jai adoré même si ce n’est pas très original.
        J’aime aussi bien After ce qui m’a vraiment étonné, j’ai encore deux tomes à lire, c’est tout aussi redondant qu’addictif 😄

        Aimé par 1 personne

      • Je ne connais pas Des étoiles dans la mer… Mais le résumé est assez intriguant, je trouve. Sinon, j’avais aussi beaucoup aimé le tome 1 de Off-Campus, c’est vrai que l’histoire n’est pas très novatrice, mais Hannah et Garrett sont tellement attachants 🙂 Et puis ce deal était une super bonne idée ! Et pour After, je trouve aussi que c’est redondant et addictif. Je me souviens de la discussion qu’on avait eu à propos de cette saga 😉

        Aimé par 1 personne

  2. Article super intéressant et je suis vraiment d’accord avec toi. Les mêmes schémas reviennent souvent et la fin est toujours prévisible : « et ils vécurent heureux jusqu’à la fin des temps » ^^.

    Pour autant, j’aime lire de la romance et je ne compte plus le nombre d’Hugo Roman dans ma PAL xD c’est vrai qu’une romance de temps en temps, ça fait du bien.

    Moi le cliché qui m’énerve en Young adult c’est que quelque soit le genre du livre, il y a toujours une romance quelque part. Comme si c’était un critère exigé pour être publié actuellement; comme si on ne savait plus écrire une bonne histoire sans une touche de romance. Après cela ne me dérange pas vraiment en soit mais c’est juste un constat. Et puis l’éternelle reprise du schéma du triangle amoureux où la fille hésite entre deux mecs holala…

    Le meilleur roman que j’ai lu en romance pour le moment (même si je n’en lis pas encore des masses ^^) c’est sans hésiter Confess de Colleen Hover : l’histoire m’a bouleversé et j’y repense très souvent. J’ai aussi beaucoup aimé Come back to me de Mila Gray. J’ai aussi adoré les 2 premiers tomes de Wait for you de Jennifer L. Armentrout, j’adore cette auteure 🙂
    Récemment j’ai fini les Off campus, j’ai beaucoup aimé même si j’ai trouvé que les 4 mecs étaient trop similaires entre eux avec du recul ^^’

    A bientôt et bonnes lectures 😀

    Aimé par 1 personne

    • On est sur la même longueur d’ondes à ce que je vois 😉

      C’est vrai que dans chaque livre (en young adult, comme tu dis, mais aussi en fantastique ou en science-fiction) il y a des romances. Ça ne me dérange pas spécialement, je trouve même que dans certains cas ça rajoute une intrigue secondaire à l’histoire et ça me plaît. Le seul genre qui fait bande à part et qui semble bannir les romances, c’est le policier (je n’en suis même pas sûre, vu que je n’en ai lu que très très peu, mais je doute qu’il y ait des histoires à l’eau de rose dedans ^^ mais peut-être que je me trompe.)

      Et puis je n’avais pas du tout pensé au triangle amoureux.. Ça c’est clair que c’est aussi toujours la même chose ! Pourtant, j’aime beaucoup ces triangles. Soit ils sont exécrables, soit ils sont merveilleux ; il n’y a pas de juste milieu de ce côté-là. Généralement, en pure romance, je trouve qu’ils tombent souvent dans le ridicule, comme dans After. Ils sont bien meilleurs dans des romans fantastiques, par exemple (comme Damnés ^^)

      Confess de C. Hoover m’intéresse beaucoup. J’avais lu il y a longtemps Hopeless mais je ne pensais pas que c’était si trash du coup ça m’a perturbée. Never never m’avait bien plu, par contre. Je pense que cette auteure est adorée de façon totalement justifiée ^^ Sinon, je ne connais pas Mila Gray, je vais aller voir de quoi il retourne. Wait for you est une saga que je compte lire alors ton avis m’encourage (même si l’auteure ne m’avait pas spécialement bluffée avec Lux). Et pour Elle Kennedy, j’ai lu les deux premiers tomes et je ne trouve pas que Garrett et Logan se ressemblent dans leur personnalité. Mais c’est clair, comme tu le disais dans l’un de tes derniers posts, que ce sont deux joueurs de hockey, tatoués, sûrs d’eux et qui croient que toutes les filles vont tomber à leur pieds 😉

      Merci, belles lectures à toi aussi !

      Aimé par 1 personne

      • Coucou 🙂

        Je ne sais pas pour le policier, comme toi ce n’est pas vraiment mon genre de livre. J’imagine qu’il peut avoir des romance en arrière plan.

        Comme toi, je préfère les triangles amoureux dans les histoires fantastiques. De toute façon en règle général, je préfère le fantastique par rapport aux autres genres littéraires.

        Franchement si tu as l’occasion lis Confess, l’histoire est tellement bien je trouve. J’ai essayé de lire Hopeless mais je ne l’ai pas fini car je n’appréciais pas l’héroïne, il faudrait que je réessaye, c’est un CoHo donc j’imagine que l’histoire doit être super quand même.

        Ha moi j’avais eu un coup de cœur avec Lux ^^ comme quoi (bon faut dire que le mec c’est mon genre de bookboyfriend donc ça a forcément joué ^^). Mais Wait for you si tu apprécies la new romance va y fonce, le premier tome j’avais juste adoré à l’histoire et aux personnages. Aucun livre écrit pas Jennifer L. Armentrout ne m’a déçu de toute façon.

        Pour Off Campus c’est surtout le portrait global du mec à vrai dire : un sportif, sûr de lui, qui en a une grosse et qui couche avec tout ce qui bouge ^^, Elle Kennedy aurait pu revoir un peu le profil du mec en 4 tomes m’enfin les histoires sont bien donc je ne vais pas critiquer mais pour le coup, j’ai préféré Wait for you par rapport à Off Campus.

        Des bisous et belles lectures à toi :*

        Aimé par 1 personne

      • Coucou !

        Je note pour Confess. De toute manière, vu comment ce livre est connu et apprécié, je passerai sûrement à côté de quelque chose si je ne le lisais pas 😉

        Sinon, je vois pourquoi tu as décroché avec Hopeless. En fait, le début du roman est assez long, et l’intrigue prend beaucoup de temps à se mettre en place, ce qui fait que la vraie histoire (avec des péripéties, des révélations et des moments touchants) ne commence qu’à la moitié du roman. Et j’ai justement trouvé que le personnage principal se développait plus dans cette seconde moitié de roman car on en apprenait plus sur son passé et on pouvait comprendre pourquoi elle est comme elle est. Personnellement, je ne me souviens plus si elle m’avait plu ou pas comme personnage, mais je me rappelle du début du premier chapitre, quand elle est avec un garçon dans sa chambre et j’avoue que son comportement ne m’avait pas spécialement fait bonne impression ^^

        Et, enfin, Damien (je parle du garçon dans Lux, je ne me rappelle plus trop son prénom…) ne me plaît pas trop… Disons que je le trouve arrogant. Mais si seulement il n’était pas prétentieux, il posséderait sûrement toutes les qualités du petit-ami par excellence !!

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s