Rebecca Kean, tome 1 : Traquée de Cassandra O’Donnell

rebecca-kean,-tome-1--traquee-o'donnellRésumé :

Nouvelle-Angleterre, Burlington… Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des Etats-Unis, bref, un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu’il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs que nulle part ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n’est pas le genre de renseignements fournis par l’office de tourisme. Maudit soit-il…

Mon avis :

Rebecca Kean est une sorcière de guerre qui maîtrise les éléments. A 16 ans, Rebecca s’enfuit car elle est recherchée et condamnée à mort par son clan. Avec sa fille Léonora, elle s’installe dans la ville de Burlington, en Nouvelle-Angleterre. Mais Rebecca va très vite être sollicitée par le Directum, l’assemblée des créatures surnaturelles de la ville. En effet, des enlèvements de surnaturels ont eu lieu, et l’héroïne est considérée comme apte à résoudre cette affaire. Pour cela, elle devra collaborer avec des loup-garous, des muteurs, des potineuses et avec ses ennemis de toujours : les vampires et les démons.

Le résumé et la couverture du livre ont été pour moi un gros coup de cœur. J’ai alors commencé ce bouquin avec impatience et envie. Mais ces deux émotions se sont vite estompées pour faire place à la frustration. Je m’attendais à mieux. J’ai cru que j’allais retrouver des personnages et une intrigue à la hauteur d’Anita Blake, des Vampires de Chicago ou encore de la Communauté du Sud. Ce ne fut pas le cas, même si Rebecca a les mêmes convictions morales qu’Anita Blake.

Voilà comment ces sorcières de guerres sont perçues par les autres :

« -Elle est mortelle mais elle n’a ni cœur ni âme. Elle inflige la souffrance et invoque une justice ignorée. Elle est le glaive et la main qui la guide s’appelle vengeance. Ne la croise pas sur ton chemin car cruauté est son nom et ton sang son emblème. »

J’admire le personnage de Rebecca, même si j’ai trouvé qu’elle était parfois sans pitié. Elle n’a pas froid aux yeux, et a un fort caractère. Elle est l’image parfaite de la femme libre et indépendante, qui trace son propre chemin sans se soucier des autres.

Au fur et à mesure, nous découvrons le terrible secret de l’héroïne, qui lui vaut d’être pourchassée par ses semblables. J’ai été touchée par son douloureux passé et ce qu’elle a subi.

L’intrigue est bien ficelée et intéressante à suivre. Beaucoup de mystère entourent certains personnages. Rebecca va devoir mobiliser toute son énergie pour retrouver les créatures surnaturelles enlevées et punir les coupables. Elle va d’ailleurs avoir quelques surprises concernant cette enquête. Ce que j’ai pourtant trouvé cruel, c’est que Rebecca utilise systématiquement la manière forte pour avoir des réponses à ses questions.

Ce livre est emprunt d’humour, comme ce passage qui m’a donné envie de rire :

« Comme disait ma grand-mère: « Quand il y a du chaos quelque part, tu peux être sûre que les Français y sont pour quelque chose »
Et elle savait de quoi elle parlait. Elle était française et c’était une guerrière. Tout comme moi. »

En second plan, la vie privée de l’héroïne est très agitée. Mais certains secrets comme les raisons de sa condamnation à mort ne sont pas vraiment des surprises car il n’y  pas besoin d’être intelligent pour les deviner.

Beth, la lycanthrope est une vraie amie pour Rebecca. Elle ne pose jamais de questions fâcheuses sur le passé de sa copine, ce qui évite les altercations. Les deux amies font preuve de complicité et d’humour :

« Beth m’attendait dans la voiture. Elle écoutait la radio en chantant à tue-tête et massacrait < Help! > des Beatles avec conviction.
– On t’a déjà dit que tu chantais horriblement faux, dis-je en m’asseyant près d’elle.
– Jamais, répondit-elle avec une parfaite mauvaise foi. Gordon t’a-t-il appris quelque chose qui pourrait nous aider ?
– Oh oui ! Il m’a proposé de m’aider à liquider les responsables une fois que je les aurais trouvés.
– J’aurais préféré qu’il nous dise où les trouver et nous laisse les liquider.
– Q’est-ce-que tu veux, c’est le même problème que quand on fait la vaisselle. Tous le monde veut laver et personne veut essuyer. Bon, alors qu’est-ce qu’on fait ? On sillonne les rues en attendant que je sente quelque chose ? »

La fille de Rebecca, Leonora est un vrai petit bout de chou. Je l’ai trouvée adorable.

L’héroïne a cependant beaucoup trop de prétendants, ce qui rappelle encore une fois Anita Blake (mais ici, pas d’érotisme, ce qui est appréciable).

J’ai aimé le personnage de Raphael. Il est très intéressant, puissant et mystérieux. Malgré son attirance, Rebecca va le repousser, car elle a des antécédents avec les vampires. Il y a eu plusieurs scènes de dispute, assez comiques pour certaines :

« – Tu es censé diriger ton clan, non? Eh bien, laisse-moi te dire que tu fais un boulot de merde!
— Tu n’es vraiment qu’une petite conne arrogante et teigneuse, dit-il en français.
— Et toi un grand con suffisant. Tu vois, on fait la paire tous les deux! répondis-je dans ma langue natale. »

Bruce est mon personnage préféré. Il est attentionné, gentil et très sociable. Il n’a que des qualités!! Mark, par contre, ne m’a pas plu. Je l’ai détesté et trouvé trop collant.

Une lecture très agréable, que j’ai aimé. Mais je suis surtout déçue. Si je dois qualifier mon état d’esprit, je dirais que je suis frustrée. Mes livres préférés appartiennent à la sphère du fantastique, et franchement cette lecture ne m’a pas transcendée. Mais les avis que je lis sur ce bouquin sont assez bons, alors ne vous fiez pas qu’à ma critique! Même si j’ai été déçue, je lirai quand même le tome 2 de la saga.

Ma note : 15/20.

Lisez ce livre si…..vous aimez les héroïnes au caractère bien trempé qui sont sans pitié. Achetez aussi ce bouquin si vous appréciez les enquêtes fantastiques semées d’embûches.

Laissez tomber ce livre si….. vous vous attendez à une lecture à la hauteur d’Anita Blake.

Pour la critique du tome 2, voir ici.

 

 

Publicités

10 commentaires sur “Rebecca Kean, tome 1 : Traquée de Cassandra O’Donnell

  1. […] La romance entre Rebecca, une jeune sorcière, et Raphael le maître vampire, aurait dû être plus développée. Vous pouvez retrouver la critique que j’en ai faite ici. […]

    J'aime

  2. J’ai Rebecca Kean dans ma PAL , je dois d’abord terminer ma PAL prioritaire en cours et RK est dans ma prochaine PAL, ta chronique me donne envie de le découvrir.

    Aimé par 1 personne

  3. cocomb3 dit :

    L’auteure est française, et non américaine, du coup le style d’écriture et les décors des personnages changent un peu (par exemple, l’histoire ne se passe pas aux USA, il n’y a pas de coutumes américaines,…). Mais si tu aimes les romans qui ont un style d’écriture léger et sarcastique, cette saga est faite pour toi !

    J'aime

  4. passionlivres0 dit :

    Ce livre est dans ma Wish depuis pas mal de temps, j’hésite pas mal car les avis que j’ai lu sont assez partagés, je suis une fan du bit-lit alors, je ne sais pas trop quoi faire.

    Aimé par 1 personne

    • cocomb3 dit :

      Ahaha, c’est pénible d’être dans des situations comme ça !! 😉 Perso, le premier tome était bon, mais sans plus. C’est vraiment les tomes suivants qui sont extraordinaires ! Si tu aimes les sagas avec des héroïnes à l’humour mordant, au caractère bien trempé, et avec des répliques cinglantes, ce roman est fait pour toi ! Ce bouquin est un peu la version française d’Anita Blake, je ne sais pas si tu connais. Enfin bref, je te le conseille fortement ! En ce moment, j’attends la sortie du tome 7 avec une irrépressible envie ! ^^

      Aimé par 1 personne

      • passionlivres0 dit :

        oui je connais Anita Blake, j’ai lu les trois premiers tomes, et j’adore ce genre d’héroines. Je te conseille Charley Davidson dans le même genre et Alex Craft, tu trouveras des avis sur le blog si tu veux te faire une idée.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s